Contact : 06 71 12 81 23

10 Déc 2019

Les irritants du Costing

Par INTIS

- Catégories : Enjeux des métiers

On retrouve souvent 3 difficultés principales sur le sujet du Costing. Quelles sont-elles ? Comment les
adresser ?

1) Déterminer de façon fiable les hypothèses de valorisation

 

Il y a souvent un manque de fiabilité du référentiel, du prix d’achat et du prix des matières premières.

Pourquoi ?

Parce que l’on retrouve parfois une difficulté à communiquer de manière transverse au sein de l’organisation, notamment entre les achats, l’engineering et le controlling.

Quelle solution ?

Centraliser l’information !

2) L’hétérogénéité des règles de calcul des coûts

 

Cette difficulté est souvent due à une méconnaissance du coût de l’outil de production ou à des différences dans les “pratiques”.

Pourquoi ?

Par exemple, on utilise des règles hétérogènes pour déterminer l’utilisation du coût machine.

Quelle solution ?

Il faut alors harmoniser les règles en raisonnant en standard, avec des coûts normalisés au niveau de l’usine et en utilisant les mêmes hypothèses.

3) L’utilisation de différentes nomenclatures

 

C’est l’irritant principal car il y a 1000 façons de faire.

Pourquoi ?

Parce que sur un même produit, on ne calcule pas toujours de la même manière partout : cela peut être fonction de la disponibilité machine, du coût d’approvisionnement des matières premières… ou d’autres critères soumis à un contexte changeant.

Quelle solution ?

Etre en capacité de faire de la simulation rapidement afin de trouver la meilleure solution.

Pour en savoir plus sur les enjeux du costing : cliquez ici

Pour en discuter autour d’un café : contactez-nous !