Contact : 06 71 12 81 23

  • Le blog
  • Les enjeux du pilotage : l’ Autonomie

28 Jan 2020

Les enjeux du pilotage : l’ Autonomie

Par INTIS

- Catégories : Enjeux des métiers

Pour les métiers, dépendre de prestataires externes ou de la DSI pour maintenir leur outil de pilotage représente des contraintes : échanges chronophages, respect des délais, manque de réactivité pour répondre aux demandes des collaborateurs… Être en capacité de gérer, de maintenir et de faire évoluer son outil de pilotage permet d’être au plus près des besoins métiers à l’usage, puisque les utilisateurs eux-mêmes sont « les chefs de chantier » de leur application.

Les symptômes

 

– Vous êtes soumis, de par votre activité, à un contexte extrêmement changeant. Vos règles de gestion sont amenées à changer régulièrement.

– Vous êtes dans un processus de transformation, de digitalisation. Vous devez donc faire évoluer régulièrement votre outil de pilotage.

– N’ayant pas internalisé la compétence, vous vous sentez bien seul quand les petits bugs surviennent.

– Vous êtes soumis à la disponibilité de votre équipe IT, qui croûlent déjà sous les demandes. A vous d’être convaincant pour que les vôtres soient traités en priorité. Une fois que votre demande a été reçue et comprise par l’IT, de longs échanges commencent.

– Vous êtes dans l’incapacité de répondre à une demande des opérationnels ou de la direction sans l’aide de la direction informatique. Les délais de réponse sont donc plus longs.

Le diagnostic

 

Vous souffrez d’une carence en autonomie ! Vous n’êtes pas, ou pas suffisamment, autonome sur votre solution métier et vous en auriez pourtant bien besoin. Pourquoi ?

Pour aller plus vite !

Quand vous recevez une demande, quelle soit émise par les opérationnels ou par la direction, devoir faire appel à un intermédiaire se révèle chronophage. Sans compter que plus il y a de traducteurs du besoin, moins la compréhension est facile. Le risque ? Le traitement du point ne répondra pas à la demande. De plus, vous mettrez du temps à la traiter, quand elle aurait pu être vite réglée.

Pour faire mieux !

D’autre part, l’équipe IT a une expertise technique des outils. Faire comprendre vos besoins métiers, surtout quand il s’agit d’évolutions, ne se fait pas en un jour. Cela suppose un certain nombre d’échanges.

La prescription

 

Devenir autonome sur sa solution métier. Encore mieux : construire sa propre application.

Comment ? En se faisant coacher par des experts de la solution retenue par votre organisation : vous serez en mesure de savoir ce qu’il est possible de faire sur cet outil et serez formé à la fois pour la maintenir mais aussi pour la faire évoluer.

Si vous menez l’implémentation debout en bout, vous êtes maître de la modélisation, vous redessinez vos processus existants, simplifiez, testez… Nul ne connaît vos besoins métiers aussi bien que vous.

Le rétablissement

 

Vous répondez désormais aux demandes que l’on vous soumet rapidement. Vous êtes en maîtrise de la solution. Vous êtes non seulement en capacité de la maintenir mais savez surtout la faire évoluer selon les besoins de votre contexte.

C’est un gain de temps mais aussi de moyen. Sur le long terme, le retour sur investissement de votre formation n’est pas négligeable. Si, effectivement, la prise en main de votre application vous aura coûté en temps passé avec des experts, internes ou externes, vous retomberez vite sur vos pattes !