Contact : 06 71 12 81 23

  • Le blog
  • Les enjeux des fonctions de controlling

08 Fév 2019

Les enjeux des fonctions de controlling

Par INTIS

- Catégories : Actualités

Denis Conseil, Directeur du Contrôle de gestion et spécialiste de la performance financière répond à nos questions sur les enjeux du contrôle de gestion.

Bonjour Denis, sur quels sujets le controlling apporte-t-il de la valeur selon vous ?

La valeur de notre métier se concentre en partie sur l’analyse des données, financières et extra-financières, et sur les recommandations à destination des opérationnels. Ainsi, nous adoptons une position centrale dans l’organisation.

Sur quoi cette valeur s’appuie-t-elle ?

Cela s’appuie sur une capacité à simuler en testant différents scénarios et ainsi définir les leviers d’actions possibles. Un outil de pilotage avec une modélisation multidimensionnelle permet une analyse business mettant en évidence le modèle économique de l’organisation. A partir des chiffres comptables, établir une trame, avec toutes les variables qui influent sur l’activité, est un point de départ nécessaire.

A quoi sont liées les difficultés exprimées fréquemment par les directions Controlling ? Comment les résoudre ?

Les points de douleurs étant en partie dû à l’aspect manuel des tâches de traitement de la donnée imposé par notre existant bureautique, l’automatisation est un pré-requis pour impacter la capacité à produire des analyses. Passer plus de temps à analyser qu’à produire ou data cruncher des données, valorise la fonction Controlling.

Quels sont les pré-requis pour le choix d’un outil ?

L’outil se doit d’être accessible, facile d’utilisation pour les utilisateurs finaux. On évite les machines à gaz, la complexité.

La relation idéale entre l’utilisateur et l’outil ?

L’expérience utilisateur et la dimension self-service des outils modernes sont essentielles. La période est à l’appropriation des solutions d’aide à la décision par les utilisateurs finaux. La transformation du comptable analytique, qui constate, contrôle, en manager de la Performance passe notamment par l’appropriation de ces nouveaux outils. Clairement, les outils modernes d’aide à la décision facilitent l’accès & la consolidation des données, l’intégration de données nouvelles, hors SI de l’entreprise, en provenance par exemple des réseaux sociaux pour comprendre l’expérience client. De plus, les outils modernes de pilotage, dopés à l’intelligence artificielle, offrent l’opportunité de fiabiliser la donnée, notamment sur des problématiques de tâches à faible valeur ajoutée pour les contrôleurs (doublons, alarmes…).

Comment s’inscrit le contrôleur dans la transformation digitale de l’entreprise ?

La révolution numérique passe par la transformation des organisations et des compétences. Pour embrasser pleinement le rôle de Manager de la Performance, le contrôleur de gestion doit être acteur de cette transformation, s’informer et se former sur les nouveaux outils, se rapprocher des opérationnels, et faire évoluer ses missions du constat vers l’anticipation. L’automatisation, ou encore la robotisation des tâches opérationnelles, transactionnelles historiques de la direction financière est implacable. L’évolution du rôle et des missions du contrôle de gestion reste donc la clé d’un pivot digital réussi de la fonction Finance. Etre acteur ou spectateur de cette transformation est la question qui se pose à tous les Contrôleurs.