Contact : 06 71 12 81 23

  • Le blog
  • Retour projet : Automatiser le reporting commercial

01 Déc 2017

Retour projet : Automatiser le reporting commercial

Par Hypaepa

- Catégories : Int'Buzz

Les départements commerce et finance d’une association de services dans la restauration et l’hôtellerie avaient besoin, dans un premier temps, de maintenir la cohérence de leurs données entre tous leurs outils du système d’information (à la fois comptable, crm, etc…). Que cela concerne, la réservation, le paiement ou le transport : tout le monde devait avoir la même information.

Phase N°1 : Automatisation des processus sur Excel

Le projet a consisté à automatiser leurs processus sur Excel. La facturation, le suivi des projets et les relances prestataires ont ainsi pu être automatisés.

Une base commune-tiers a également été mise en place pour la comptabilité. En effet, la gestion de la facturation était effectuée par deux sociétés différentes. Cela rendait la gestion compliquée avec des risques de doublons. La nouvelle base commune aux deux sociétés a permis de faciliter considérablement la gestion de la facturation. Le temps de facturation est ainsi passé d’une semaine et demi à quelques minutes seulement. Quelques semaines de projet auront suffi à gagner un temps considérable.

Phase 2 : Automatisation du reporting commercial

Dans un second temps, la direction commerciale avait également besoin d’un outil plus spécialisé pour ses reportings. L’outil en place n’était tout simplement pas adapté au besoin : les deux départements avaient beaucoup de difficultés à récupérer les informations, les chiffres du commerce impactant également la finance (pour le calcul des commissions, par exemple). La structure déléguait donc ces tâches chronophages à un prestataire, à qui il fallait envoyer tous les fichiers, manuellement, tous les jours et à heure fixe. Bref, beaucoup de contraintes et une dépendance de l’extérieur.

Le projet a consisté à mettre en place un nouvel outil de pilotage, qui a permis d’automatiser le reporting commercial. Résultat ? Un gain de temps pour la production de chiffres et du temps dégagé pour les analyses, notamment pour trouver les explications aux actions n’ayant pas été suffisamment performantes.