Contact : 06 71 12 81 23

  • Le blog
  • Le pilotage de la performance pour les groupes internationaux

13 Mar 2018

Le pilotage de la performance pour les groupes internationaux

Par Gabrielle Boulanger

- Catégories : Publications

Daf Mag publiait à l’automne une série de 3 articles sur le pilotage de la performance pour le contexte des groupes internationaux que vous pouvez retrouver ici :

Le dilemme des groupes internationaux : centraliser le pilotage ou adopter une solution locale

Comment éviter les risques de rechute dans Excel

L’approche glocale pour les groupes internationaux

Pour la version résumée, c’est ici :

Centraliser le pilotage ou adopter une solution locale ?

Imposer les outils pour harmoniser les reportings ou bien laisser les filiales gérer leurs projets IT en toute autonomie ? Les deux solutions présentent des avantages et des inconvénients…

Avantages de la centralisation de la solution :

– des processus transverses pourront être mis en oeuvre

– cela garantie le partage des KPI et favorise la cohérence de l’analyse au sein du groupe

– cela permet des leviers de négociation importants avec les éditeurs et intégrateurs, de limiter les coûts d’implémentation et maintenance grâce à des centres de compétences centralisés

– les filiales se concentrent sur leur cœur de métier

Avantages d’une solution locale :

– on s’adapte à l’écosystème local, des marchés informatiques notamment, en bénéficiant d’un meilleur support

– les besoins métiers locaux sont mieux adressés grâce à la proximité des compétences projet et des utilisateurs métier

– pas l’obstacle de la langue

-les évolutions et la maintenance au niveau local sont plus agiles

> Le risque de rejet des filiales est plus faible en local !

> Mais ! Les risques d’échecs sont plus élevés  car les projets plus nombreux et les outils et compétences plus variés…

Eviter les rechutes Excel

Avec un turnover des équipes locales parfois important, se pose la problématique du transfert de compétences. Avec une documentation imprécise et une maintenance à distance en anglais, on retourne facilement à ces anciens tableaux excel.

S’ajoute à ce premier problème, la rareté des compétences locales sur l’outil. Dans certains pays, les compétences sur une solution spécifique sont rares voire inexistantes.

On évite les rechutes Excel si on les anticipe dès la phase de réflexion de la stratégie projet.

-Les compétences fonctionnelles et techniques doivent être gérées en central  pour toutes les filiales grâce à une structure assistance maintenance service.

-La documentation doit être détaillée, en anglais, et à jour.

-Le transfert de compétences doit être accompagné

-Les processus sont écrits, documentés et appliqués

C’est uniquement dans ces conditions que le déploiement à l’international sera réussi.

L’approche « glocale »

C’est une solution centralisée  mais personnalisée en local.

La démarche « glocale » consiste à définir et implémenter un modèle central grâce à une équipe mixte constituée, à la fois, des représentants groupe et de filiales pilotes. On déploie ensuite le modèle dans les autres filiales avec leurs particularités locales. Les compétences spécifiques sur la solution sont centralisées mais des correspondants nommés et formés sont présents en local.

On fait le choix d’une méthode classique ou itérative. Cette dernière promet, en fin de projet, aux contrôles de gestion des filiales d’avoir déjà effectué un cycle de gestion complet avec la solution, accompagnés par des consultants, et une plateforme avec une base de résultats de gestion.