Contact : 06 71 12 81 23

  • Le blog
  • DAF vs DSI : comment travailler ensemble ?

22 Nov 2017

DAF vs DSI : comment travailler ensemble ?

Par Gabrielle Boulanger

- Catégories : Actualités

Quand on en vient à la mise en oeuvre de la transformation digitale des entreprises, les DAF et les DSI ne sont pas toujours d’accord. Pourtant, en amenant chacun leurs expertises, ils sont en mesure de faire le choix d’outil optimal. Alors comment faire pour bien collaborer pour réussir ses projets de transformation ?

Une collaboration difficile

9 dirigeants sur 10 estiment que les difficultés à collaborer entre DAF et DSI ralentissent leur transformation IT.

D’un côté, les DAF reprochent aux DSI leur manque de vision business tandis que les DSI jugent insuffisante l’expertise technique de la fonction finance.

En bref, c’est une bataille d’experts. Avec des jargons et des visions différentes, la communication peut-être compliquée. Les DAF ont aussi souvent une vision dépassée du rôle du DSI. Le problème, c’est que les projets importants ont besoin d’une bonne collaboration avec les deux services.

En effet, une mauvaise entente sur ces sujets impacte fortement les performances des entreprises. Les entreprises qui arrivent à se transformer garde une forte compétitivité, note une forte croissance, une augmentation de leur chiffre d’affaires et de leurs bénéfices d’au moins 7% l’année dernière.

Comment faire pour bien collaborer ?

Dans les petites et moyennes entreprises, c’est souvent la DAF qui s’empare de ces sujets, en général assisté par des consultants AMOA. Pour les plus grandes entreprises, un service DOSI, direction de l’organisation des SI, est recommandé. Il est relié à la DSI et comprend bien les besoins de la DAF.

S’il n’y a pas de direction dédiée au projet, il est possible de mettre en place un comité de projets qui fera le lien entre les deux directions. C’est aussi, parfois, à la direction générale de définir les rôles. La DAF, de son côté, se doit désormais de maîtriser les outils.

Mais, force est de constater que la collaboration entre les deux est de plus en plus régulière et plus qualitative qu’auparavant.

En bref, les bonnes pratiques projet : un comité de pilotage mensuel, casser les silos et se mettre à la place de l’utilisateur final !

Article DAf mag : daf et dsi un duo à l’unisson

Article Daf mag : les tensions entre daf et dsi, frein à la transformation des entreprises