Contact : 06 71 12 81 23

  • Le blog
  • Chapitre 2: Du DAF au Digidaf… Le DAF à l’ère du digital

27 Juil 2016

Chapitre 2: Du DAF au Digidaf… Le DAF à l’ère du digital

Par Sabrina Addakiri

- Catégories : Publications

Sabrina, Datascientist en herbe

 

dreamstime_s_8873591La révolution digitale implique une évolution des outils et des méthodes de travail. Cette renaissance décharge l’humain des tâches répétitives et crée un gain de temps considérable. Ce mix d’intelligence humaine et artificielle ouvre la porte à plusieurs réalisations, à plus d’efficacité et surtout au passage à l’action.

Certains pensent que ce changement d’habitudes est une menace pour les métiers classiques. Mais au contraire ! Il représente une intarissable mine d’opportunités, une collaboration humaine et technologique dont les fruits mûrissent en temps réel. Et plus encore… Ils sont prêts à être consommés, et ce, dans tous les domaines et pour tous les métiers.

Le DAF prend plus de décisions, acquiert une double compétence et devient un élément essentiel de la stratégie de l’entreprise !

Le digital offre ainsi l’opportunité au DAF de sortir de son cocon et de s’inscrire dans le développement de l’entreprise. Aujourd’hui, il y a de plus en plus de compétences métiers qui se convertissent aux processus numérisés. Cette double compétence est devenue indispensable pour la réalisation de toute tâche analytique et pour toute exploitation des informations financières. Il dérive de cela une meilleure compréhension des processus et du business qui sont actuellement transfigurés par les nouvelles technologies. La conversion à la double compétence est devenue vitale.

Avec le digital, il a une boule de Crystal entre les mains, il sera lanceur d’alertes et saisisseur d’opportunités !

Désormais, la production des données occupe de moins en moins de temps grâce à l’industrialisation et à la filialisation créées par les différents outils techniques. La concentration des financiers tend vers l’analyse et la compréhension.

Il reste essentiel car il est humain !

Le digital assure l’intégrité des données. Il représente la façon idéale de pratiquer son métier et d’atteindre la qualité en déléguant les tâches automatiques aux soins de la technologie. L’intelligence humaine reste cependant indispensable. Elle représente à la fois la garantie, la conformité et l’explication des résultats produits. C’est bien à ce niveau que la valeur humaine est prouvée dans les métiers du chiffre. Et c’est ce qui prouve que la dite menace technologique est plutôt un booster de performance.