Contact : 06 71 12 81 23

  • Le blog
  • Et si nous parlions bien-être au travail ?

18 Mai 2017

Et si nous parlions bien-être au travail ?

Par Gabrielle Boulanger

- Catégories : Int'Buzz

Alors heureux ?

 

En 2016, 7 salariés sur 10, sur 15 pays interrogés, se déclaraient satisfaits au travail. La France se situait un peu en-dessous de la moyenne : 67% des salariés français satisfaits. 54% se sentent désengagés pour 5% engagés, les 41% restants naviguant entre deux eaux de satisfaction modérée…

Notre tendance française naturelle toute relative à l’optimisme et à l’appréciation du bonheur mise à part, il y a de vraies raisons à cette démotivation.

 

Lieu de travail cosy + flexibilité = bonheur ?

 

Le manque de flexibilité par rapport au lieu de travail est l’une de ces raisons. En effet, la France est le pays, sur ceux interrogés, qui permet le moins le travail à distance. Flexibilité également sur les horaires : 17% des salariés souhaiteraient des horaires flexibles.

L’espace de travail idéal ? Un bureau fixe, d’accord. Si on a aussi un ordinateur portable pour travailler de n’importe où. Un open space ? Ok mais si on est peu nombreux, avec des espaces en retraits, encourageant les interactions. Bref, les salariés veulent bouger et se parler. Pour 16%, l’espace de travail est important au bien-être.

L’équipe dirigeante a aussi un rôle a joué…

 

And the best manager in the world is…

 

Le management n’est pas en reste quant à son impact sur la satisfaction au travail. Pour 89% des salariés, l’autonomie est un facteur impactant le bien être, de même que travailler dans une ambiance agréable.

23% ont besoin de relations d’ouverture et de confiance de leur hiérarchie pour se sentir bien au travail.

 

Faites confiance ! Créez une cohésion d’équipe ! Visez l’autonomie de vos équipes !

Fait amusant, le bien-être semble également dépendre de l’âge : plus on est vieux, plus on se sent bien ! Et si on recrutait des seniors heureux ?

Des demandes à ne pas à prendre à la légère. Le bien-être est moteur de performance !

 

Et si on ne le fait pas, il se passe quoi ?

 

L’insatisfaction au travail représente également des risques. 43% des salariés sont soumis à des risques psychosociaux : stress, violence, harcèlement… 12% de la population est en risque élevé de burn out.

Conséquence : l’absentéisme, en hausse de 6 à 7% chaque année.

Bref, prendre en compte ces éléments, c’est bon pour eux, c’est bon pour vous, c’est bon pour l’entreprise.

Et chez Intis, on en pense quoi ?

 

What about us ?

 

L’équipe Intis, dans une vie antérieure, a longtemps travaillé de manière traditionnelle.

On a donc décidé de faire du bien-être au travail une de nos valeurs.

Concrètement, ça se passe comment ?

Responsabilité de son propre travail, autonomie, flexibilité des horaires et du lieu.

Une journée de travail chez Intis ?

Aucune journée ne se ressemble et chacun la gère comme il l’entend. Chacun gère son emploi du temps, décide de son lieu de travail pour la journée et décide de ses priorités.

Aucun pc fixe, on est mobile. On travaille en open space, aucune place n’est attribuée. Sauf la mienne, près du chauffage.

Mais ! On est en permanence connecté : emails, sms, appels, groupe de discussions sur appli. Chacun prend le temps de répondre à une difficulté technique d’un collaborateur, de valider une décision et quand vient le besoin d’une réunion physique, chacun propose ses disponibilités.

Comme l’ensemble de l’équipe est rarement au même endroit au même moment, on s’accorde des moments de partage : des soirées apéro’info, où chacun peut partager une expérience avec le reste de l’équipe, le temps d’un afterwork. En plus des soirées bières pong, laser game et pétanque, évidemment.

Pas de hiérarchie, mais une équipe qui accompagne, sur les temps de formation notamment. Une confiance de chacun dans les actions des autres.

L’esprit scop !

Chaque salarié a vocation à devenir associé de la société, ce qui accroît l’implication de chacun dans le navire.

Prochaine étape ? Comment on fait mieux ?

Management, formation, cohésion d’équipe, collaboratif… Tout est perfectible. Alors on brainstorme dur pour faire mieux.

If you know you can do better…Then do better.